L’ogre Disney a avalé un autre géant d’Hollywood, la 21st Century Fox, pour la modique somme de 71,3 milliards de dollars. Par ce rachat, Disney jouira du catalogue complet de la 20th Century Fox, notamment des deux premières trilogies de «Star Wars» auxquelles pourraient enfin être rattachés les deux derniers volets de la saga, «Rogue One» et «Le Réveil de la Force».

The Walt Disney Company vient de racheter plusieurs actifs de la 20th Century Fox. À travers cette transaction, le géant américain, qui avait déjà effectué le rachat de LucasFilm il y a cinq ans, absorbe 39% du capital de la société pour une coquette somme de 71,3 milliards de dollars. Pour Reuters, le rachat de la Fox par Disney sera profitable en Inde aux 69 chaînes de Star India et son service de streaming Hotstar, Disney récupérant aussi les droits de la Coupe du monde de cricket.
20th Century Fox Film Corporation ou 20th Century Fox (anciennement Twentieth Century-Fox Film Corporation de 1934 à 1985) est l'une des plus grandes sociétés de production cinématographique. Elle a été créée en 1915 en tant que Fox Film, par William Fox et fusionna ensuite avec Twentieth Century Pictures, créée en 1933 par Darryl F. Zanuck (un ancien producteur de Warner Brothers) et Joseph Schenck (l'ancien président de United Artists).
Le siège du studio hollywoodien, les Fox Studios, est situé à Century City, un quartier de Los Angeles à l'ouest de Beverly Hills, en Californie, et jouxte un studio de production nommé Fox Studios. 20th Century Fox est une filiale du Fox Entertainment Group qui est détenu majoritairement par News Corporation, le groupe australien du milliardaire Rupert Murdoch (4 milliards de dollars en 2009, 132e fortune mondiale). De 1995 à 2005, 20th Century Fox et UGC s'associent en créant le GIE UFD.
Le plus grand succès cinématographique de la Fox est le film «Avatar» de James Cameron, dont les recettes s'élèvent à plus de 2,7 milliards de dollars depuis sa sortie en 2009. Il a devancé le film «Titanic» (1997) du même réalisateur, qui trônait depuis 1997, et ce, après seulement 5 semaines d'exploitation. «Avatar» est aussi le plus grand succès domestique de la Fox, ayant encore dépassé «Titanic» qui avait récolté plus de 600 millions de dollars. Ce dernier reste tout de même le second plus gros succès de la Fox avec plus de 1,8 milliard de dollars de recette à travers le monde.
The Walt Disney Company est une entreprise américaine créée en 1923 par Walt Disney, sous le nom Disney Brothers Studios. Elle est en 2012 le premier groupe de divertissement au monde, présent dans l'industrie des médias (journaux, radios, télévision, internet) avec des émissions et séries télévisées («Alias», «Desperate Housewives», etc.), du cinéma avec des courts métrages d'animation («Mickey Mouse», «Donald Duck», «Dingo», etc.), des longs métrages d'animation et des films en prises de vues réelles, dans l'industrie du tourisme (parcs d'attractions, dont Disneyland et Walt Disney World Resort, hôtels, bateaux de croisière) et des loisirs (spectacles) ainsi que les produits dérivés de ses nombreuses productions (jeux et jouets, jeux vidéo, vêtements, etc.). Elle assure aussi la distribution de productions de tiers.
Fin 2017, Disney annonce acheter plusieurs actifs du groupe 21st Century Fox dont 20th Century Fox, British Sky Broadcasting (comprenant Sky Italia et Sky Deutschland), Star India, Fox Sports Net.
Par ce rachat, Disney jouira du catalogue complet de la 20th Century Fox, notamment des deux premières trilogies de «Star Wars» auxquelles pourraient enfin être rattachés les deux derniers volets de la saga, «Rogue One» et «Le Réveil de la Force». Une réunification qui promet autant de coffrets à venir pour les fans. À l’œuvre intergalactique de George Lucas s'ajoutent les droits d'autres franchises non négligeables : «X-men», «Deadpool», «Les Quatre Fantastiques» ou encore «Avatar». Le petit écran pourrait lui aussi s'en trouver perturbé puisque le catalogue de la Fox compte également «X-files» et sa prochaine saison attendue pour 2018, «24 heures chrono», «Les Simpson» ou encore «This is Us».