Chaque année, on sort les bonnes résolutions à l'approche du ramadan... une vie plus saine, une période de réflexion sur soi et le monde qui nous entoure, une alimentation équilibrée. Et finalement, ce sont toujours les chbakias de ta mère qui gagnent.

Le ramadan est un événement festif. Les files d’attentes dans les patisseries, les ftours gigantesques dans les restaurants, les dépenses somptueuses en nourriture pendant un mois… on est bien loin de l’objectif initial du ramadan : s’éloigner des plaisirs superficiels et revenir, au moins pendant cette courte période, à un mode de vie plus simple.

.

Le ramadan fait maigrir. Sur le papier, le mois sacré est un jeûne très astreignant. Dans la réalité, si le jeûne, en lui-même est purifiant, le changement de rythme alimentaire et l’apport pendant le ftour d’aliments riches, gras et sucrés, créent un déséquilibre. Conclusion : même si notre conscience maigrit, et qu’il est bon de se rassurer du lever au coucher du soleil… le ramadan fait grossir !

Le ramadan nous retire toute énergie et il est difficile de garder une activité physique normale pendant le mois sacré. Faux ! Le corps met environ 2 jours pour assimiler ce changement de rythme. Certaines cellules nerveuses que l’on retrouve au niveau des intestins, sont renouvelées et mieux protégées. En plus, sans le savoir, on fabrique des hormones qui vont doper notre cerveau et tout le reste comme la dopamine et la sérotonine.