La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, a créé la surprise à l’ONU en assistant à la 73e AG de l’organisation en compagnie de son bébé. 
Mme Ardern, 38 ans, a amené sa fille de trois mois, Neve, avec elle à un sommet en l'honneur de Nelson Mandela qui réunissait lundi à l'ONU à New York les représentants de 130 pays, dans le cadre de l'Assemblée générale annuelle de l'institution.
La Première ministre a laissé le bébé, tétine à la bouche, entre les mains de son partenaire, Clarke Gayford, le temps de prononcer son discours. Avant de le reprendre le bébé dans les bras et de l'embrasser, sous l'œil attendri des autres délégations et des photographes.
Avant Mme Ardern, la Pakistanaise Benazir Bhutto, cheffe de gouvernement, avait eu en 1990 un bébé alors qu'elle était au pouvoir.