Attention, tu as été biberonné à la kefta, à la brochette avec ce petit goût inimitable de graisse animale mêlée de charbon de bois et là, victime de la mode, prêt à tout pour rentrer la tête haute dans ce monde bobo (oui oui même chez nous), tu as annoncé à ta femme ce matin en rentrant de ton jogging à Ain Diab que tu allais devenir… vegan. Elle a bondi, a renversé son mug de Nespresso, comme si tu lui avais annoncé ta prochaine bar mitsva. Woouula !

 

Le véganisme, c’est quoi ? Pas juste une envie de dire au monde, dans les dîners en ville, que t’es végétarien ? NON. Le véganisme t’oblige à adopter un comportement jusqu'au boutiste et plus encore. Pas de viande, de poisson, de poulet, de produits laitiers (lait animal, yaourt, fromage, beurre, etc.), d’œufs, de miel, de gélatine ou de bouillon de viande. Alors, t’as compris ?

 

“Qu’est-ce que tu veux manger ?”

 

Attends toi à ce qu’on te pose cette question à chaque dîner chez ta mère, au resto, même chez tes plus proches amis qui planqueront les briwattes dans la cuisine quand tu viendras voir un match en pleurant ! Damned !


 

Tous ces aliments tu devras manger !

 

Seitan, tofu, tempeh : trois sources traditionnelles de protéines. Si tu es un kamikaze, genre Koh Lanta,, tu pourras même expérimenter le seitan maison.

 

Les céréales : bonjour millet, orge, seigle…

 

Les noix et les graines.

 

Remplacer les oeufs dans toutes les préparations tu devras : avec du tofu, des graines de lin ou de chia, de la compote de pommes, un yaourt végétal, une banane mûre…

 

Des légumineuses, comme les lentilles et les haricots…

 

Du lait, du fromage et de la crème… végétal

 

On n’a qu’un mot à te dire, mec… bravo !