La deuxième soirée du FIMA a été consacrée aux jeunes créateurs et jeunes mannequins africains.

Une dizaine de jeunes créateurs, stylistes, bijoutiers et maroquiniers, ont présenté leurs oeuvres jeudi à l'occasion de la 11e édition du Festival international de la mode en Afrique (FIMA) qui se tient jusqu'au 24 novembre à Dakhla.

Les jeunes créateurs, finalistes d’un concours qui leur est dédié par le Festival, ont séduit le public et le jury par leurs créations. Et c'est le Marocain, Youssef Drissi qui a conquis le jury avec sa collection très créative “Let for Work”, suivi de l'Ivoirien, Kevin Santony avec sa collection de robes en rose pâle, alors que la troisième place est revenue à Black, jeune créateur du Burkina Faso qui a présenté une collection mixte dans laquelle règne le jaune, le noir et le blanc.

Concernant les créateurs bijoutiers et maroquiniers, le premier prix a été obtenu par Zakaria Longo pour ses création en argent et le second est revenu à Mari.DI propriétaire de la marque “Zamany Accessory” et créatrice de sacs en bois rotin faits à la main.

La soirée était également l'occasion de consacrer les finalistes du concours “Top Model”. Après de longues délibérations, les prix ont été accordés à Fatoumata Konte de la Guinée Conakry et Akram Adissoko du Bénin.