La ministre autrichienne des Affaires étrangères a créé la surprise à la la 73e Assemblée générale des Nations Unis, tenue du 24 septembre au 1er octobre 2018 à New York. Mme Karin Kneissl a en effet fait le choix de commencer son allocution, devant plus de 130 chefs d’État et de gouvernement, en arabe.

«L'arabe est une belle langue, très importante », a-t-elle lancé, expliquant qu'elle l'a « étudiée au Liban pendant la guerre civile ».

A signaler que la ministre autrichienne avait enseigné dans plusieurs établissements libanais. Elle a également enseigné le droit international et l’histoire du Moyen-Orient à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth et au Centre international pour les Sciences humaines, à Byblos.

Mme Karin Kneissl a ensuite poursuivi son intervention en français et en anglais, citant notamment des phrases en latin et en hébreu.