Les prix de 319 médicaments ont été revus à a baisse après leur exonération de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

Cette démarche s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale du médicament destinée à faciliter l'accès des citoyens aux médicaments et à alléger le fardeau des dépenses de couverture médicale.

Selon un communiqué du ministère, cette nouvelle baisse concerne notamment les médicaments utilisés pour des maladies coûteuses, dont les antibiotiques, les traitements pour anémie, hémorragie et épilepsie, ainsi que pour la sclérose et la polyarthrite. La décision du département de la Santé intervient en application des dispositions de la loi de finances 2019 portant sur l'exemption de la TVA pour les usines concernant les médicaments dépassant 588 dirhams (prix de vente au public dépassant 962 DH).