Des restrictions sur l’utilisation de Smecta et de son générique viennent d’être annoncées par l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Ce médicament utilisé en cas de diarrhées aigües est désormais non recommandé pour les enfants de moins de 2 ans ainsi que pour les femmes enceintes et celles qui allaitent, et ce en raison de la possible présence d'infimes quantités de plomb.

Bien qu’il s’agisse d’une mesure de précaution -car l’agence précise ne pas avoir connaissance de cas de saturnisme (intoxication au plomb) chez des patients adultes ou enfants qui auraient été traités par Smecta- elle souligne que la prudence s’impose même en cas d’utilisation pour une courte durée.

A partir de 2 ans et chez l'adulte, Smecta et son générique peuvent être utilisés alors que les autres médicaments à base d'argile, autre que la diosmectite, sont réservés à l'adulte.

En cas de «gastro» chez le nourrisson et l'enfant de moins de 2 ans, l’agence sanitaire souligne que la prise en charge repose avant tout sur des mesures hygiéno-diététiques. Mais si les symptômes persistent, le traitement de référence est l'administration de soluté de réhydratation orale (SRO).