"Il est indispensable que la question de la Kafala et des enfants en situation d'abandon soit intégrée dans une dynamique globale en tant que dispositif de protection de l'enfance" estime Fatema El Wafy, président de l'association Osraty-Association de parents Kafils et porte-parole du collectif Kafala Maroc. Pour l'invitée de Rachid Hallaouy, il faut créer une loi pour le statut des familles d'accueil pour prendre en charge les enfants "non-adoptables".