"Je suis triste de voir que nous avons encore ce niveau-là au sein du Parlement pendant que les expertises existent", déclare la juriste Houria Tazi Sadeq en réaction à l'affaire de triche d'un député du PJD lors des examents. Pour l'invitée de Rachid Hallaouy le fait d'être adulte et député constitue une circonstance aggravante.