"Ce comportement ne donne pas le bon exemple à nos jeunes", regrette le président de l'association TIBU Maroc, Mohamed Amine Zariat, en réaction à l'affaire de triche d'un député du PJD aux examens du baccalauréat. Pour l'invité de Rachid Hallaouy, si on triche dans les examens, on peut très bien tricher avec les citoyens.