"Ghriyba", "Briouate", "Baghrir"... est-ce si important dans le cursus scolaire qu'on utilise ces mots plutôt que d'autres en arabe classique??? Le débat est ailleurs nous dit le sociologue Chakib Guessous invité de L'info en Face.